Atlas d’anatomie des membres: Nerfs périphériques PDF

En atlas d’anatomie des membres: Nerfs périphériques PDF, le cou est, chez un certain nombre de vertébrés, la région du corps qui est située entre la tête et le thorax. Schématiquement, on distingue deux parties dans le cou. Le squelette du cou est composé uniquement du rachis cervical, en arrière, lui-même constitué de l’empilement des sept vertèbres cervicales. Il faut citer également l’os hyoïde situé à l’interface entre le cou et la tête, en avant, situé au-dessus du cartilage thyroïde.


« L’Atlas d’Anatomie des membres du Professeur Rigoard est innovant par sa démarche qui va de l’anatomie à la neurochirurgie en passant par l’imagerie médicale. » Professeur Pierre Kamina
Cet Atlas propose un éclairage inédit sur l’Anatomie classique et opératoire des membres, faisant du sujet difficile de l’anatomie une discipline visuelle simple et intuitive.
Grâce à la pleine intégration de la technologie 3D, présente au cœur de chaque illustration, il permet au lecteur de saisir immédiatement l’élément qu’il recherche et d’appréhender chaque structure anatomique avec une efficacité remarquable. Un référencement inédit des structures par code couleur facilite le repérage de chaque nerf tout au long de l’ouvrage.
Dédié au système nerveux des membres supérieur et inférieur, cet Atlas revisite l’ensemble des données « classiques » et plus récentes sur la transmission neuromusculaire, en balayant, en trois dimensions, l’interface nerveuse centrale/périphérique et l’ensemble des nerfs des membres, des plexus jusqu’à l’effecteur musculaire. Ces bases anatomiques permettront au lecteur de sceller ses connaissances fondamentales pour appréhender la physiologie, la pathologie et les perspectives de réparation du nerf périphérique.
L’ouvrage se décompose en 3 grands axes :
• une immersion théorique et générale dans le nerf normal, le nerf traumatisé, l’embryogénèse des nerfs périphériques, l’innervation des membres et la notion de plexus ;
• l’anatomie 3D du membre supérieur ;
• l’anatomie 3D du membre inférieur.
Riche de quelque 600 planches et illustrations d’une qualité exceptionnelle, complétées par 89 vidéos en 3D dynamique accessibles sur le site de l’éditeur (accès réservé grâce à votre code à l’intérieur du livre), cet atlas d’anatomie, dont l’ebook est inclus, est destiné à devenir une nouvelle référence.
Cet ouvrage s’adresse aux étudiants en médecine et ce, quel que soit leur cycle d’études : de la PACES et du DFGSM aux étudiants en DES de chirurgie orthopédique, neurochirurgie, anesthésie, et radiologie. Il intéressera finalement tout anatomiste désireux et soucieux de mieux comprendre la structure spatiale des différents nerfs des membres et de bénéficier d’une transition souple mais efficace vers l’interprétation radiologique (scanner, IRM et données échographiques).

Philippe Rigoard est professeur des universités et praticien hospitalier, neurochirurgien spécialisé en neurostimulation et chirurgie des nerfs périphériques. Il exerce au sein de l’Unité Rachis- Neurostimulation-Handicap du CHU de Poitiers, qu’il a créée en 2013.
Il s’est entouré de spécialistes en chirurgie rachidienne, en neurostimulation et en chirurgie du handicap pour s’associer avec un groupe de chercheurs en neuro-informatique, regroupés sous l’égide du laboratoire N3Lab (Neuromodulation and Neural Networks Lab), dont il est le directeur du programme de recherches.

C’est le seul os du corps non articulé avec un autre. On sépare la musculature du cou en partie antérieure et postérieure, relativement au rachis. Chaque artère carotide commune se divise au niveau de C4 en carotides externe et interne. L’artère carotide interne ne donne pas de collatérales dans le cou, pénètre dans le crâne et est à destination du cerveau. Les veines de drainage principales sont, de chaque côté, les veines subclavière et jugulaire interne. Les veines jugulaires internes drainent la boîte crânienne, les orbites, la partie superficielle de la face, la langue, la partie haute et profonde de la portion cervicale antérieure.

Les veines subclavières drainent les membres supérieurs, les épaules, la partie superficielle et la région périvertébrale du cou, la région superficielle du crâne et la partie profonde de la face. Les troncs veineux brachiocéphaliques reçoivent, de chaque côté, les veines jugulaire interne et subclavière. Enfin, la particularité du tronc veineux brachiocéphalique gauche fait qu’il reçoit directement une partie de la vascularisation de la thyroïde via les veines thyroïdiennes inférieures. Le système lymphatique comporte un réseau de vaisseaux et de ganglions qui drainent l’ensemble de la région cervicocéphalique à l’exception, notable, du système nerveux central. Le pharynx est situé contre les premières vertèbres cervicales en arrière, l’os sphénoïde en haut.

Le larynx permet le passage de l’air vers les poumons, mais est aussi le lieu de l’élaboration de la voix. Il est situé superficiellement sous le plancher buccal et l’os hyoïde. La trachée est un organe cervico-thoracique faisant partie des voies aériennes inférieures. Elle fait suite au larynx en haut et est ouverte en bas sur les 2 bronches souches. Elle est constituée de cartilage et de tissu mou. L’œsophage est un organe cervico-thoraco-abdominal qui fait partie du tractus digestif.

Il fait suite en haut au pharynx et s’ouvre en bas sur l’estomac. Sa partie cervicale est située en arrière de la trachée et en avant du rachis. Les apex pleuropulmonaires, constitués de chaque côté par l’extrémité supérieure de la plèvre et du poumon correspondant, font saillie à la base du cou, car ils dépassent le niveau des premières côtes. On peut donc considérer les plèvres et les poumons comme des organes cervico-thoraciques. La glande thyroïde est située en avant et sur les côtés de la jonction entre le larynx et la trachée.