Economie des filières en régions chaudes PDF

Colloque Implantation des cultures, place à l’innovation ! Conseil colza – Quel positionnement des insecticides contre larves d’altises ? Point colza – La mouche du chou très présente cet automne Ravageur secondaire du colza contre lequel il n’existe economie des filières en régions chaudes PDF moyen de lutte à ce jour, la mouche du chou est fréquemment observée cet automne. Conseil pois d’hiver – Stratégies pour désherber La prélevée est la base essentielle dans les parcelles sales en dicotylédones, fortement concurrentielles ou difficiles à maîtriser uniquement en post-levée.


La notion de filière est d’abord analysée. Puis sont étudiés les cas spécifiques par filière : le coton; les tubercules en Afrique; le riz; le maïs; les filières céréalières; les marchés et les échanges en Afrique; le maraîchage; l’élevage ; le café…

Il offre un choix de produits plus large permettant de faire face à de nombreux types d’adventices et des possibilités mécaniques de désherbage. 3 – Octobre 2018 Dans notre dernière communication, nous avons abordé les leviers agronomiques à actionner pour limiter l’impact des larves de grosses altises et du charançon du bourgeon terminal. Conseil colza – Anticiper et réagir contre les larves d’altise Les premières larves de grosse altise sont visibles au moment des interventions contre le charançon du bourgeon terminal. Conseil colza – Nombreux insectes en ce début de campagne Le temps chaud et très sec de ce début de campagne favorise la présence de nombreux insectes cet automne sur colza : pucerons, mouche du chou, noctuelles, teignes des crucifères, tenthrèdes. Si les semis sont trop précoces, le pois risque d’être trop développé, augmentant sa sensibilité au gel et favorisant l’apparition de maladies au printemps par un couvert trop dense. Conseil pois d’hiver – Choisir sa variété 2018 Au regard des conditions d’implantation compliquées du colza, le pois d’hiver doit être envisagé comme une alternative en remplacement du colza. A noter que les variétés actuelles offrent des potentiels plus élevés et une meilleure résistance au froid et à la verse.

Conseil colza – Viser les charançons du bourgeon terminal adultes pour limiter les larves La lutte vise les adultes de façon à les détruire avant la ponte. La nuisibilité des larves est moindre sur des colzas développés et poussants. Conseil colza – Attaques de noctuelles terricoles : pas de solution efficace ! L’observation est donc de rigueur !

Malheureusement, malgré la présence d’insecticides homologués pour cet usage, les efficacités observées sont souvent décevantes. Conseil colza – Quelles cultures en cas de retournement ou de non semis ? La décision de remplacer du colza, ou de ne pas semer de colza, a déjà été prise dans les situations les plus catastrophiques. Mais dans la majorité des cas, il convient d’attendre la sortie de l’hiver pour évaluer le potentiel en place. Conseil colza – Que faire des semences certifiées non reprises par les vendeurs La grande majorité des lots de semences gardent au bout d’un an de bonnes facultés germinatives. La lutte contre ces coléoptères d’automne ne sera efficace qu’en soignant l’implantation et en favorisant une croissance dynamique du couvert.

Conseil tournesol – Récolter dès que possible les parcelles à maturité La période de maturité des tournesols s’avère étalée cette année. Les parcelles moins précoces évoluent rapidement depuis une quinzaine de jours avec des températures chaudes et le climat sec. Il faut se préparer à récolter sans attendre. Dans de nombreuses situations, les plantes jaunissent et perdent leurs feuilles. En irrigué, les cultures de soja souffrent beaucoup moins. 2019 commence avec beaucoup d’incertitudes et de questions, notamment vis-à-vis de la culture du colza et de la gestion des repousses du précédent. Info pois – Hétérogénéité des rendements avec parfois de bons potentiels Les pois d’hiver ont surpris par leur potentiel plutôt bon en sols profonds après des implantations compliquées et une sortie d’hiver qui semblait très compromise L’humidité du sol a perturbé l’implantation des pois de printemps, avec des dates de semis parfois tardives, voire des non semis dans les parcelles trop humides.