Histoire d’une vie, (1921-1931) : Le flambeau dans l’oreille PDF

Son œuvre est composée de pièces de théâtre, d’un unique roman, d’essais, de recueils d’aphorismes et d’une autobiographie en quatre volumes. Danube en Bulgarie à la frontière roumaine. De nombreuses nationalités, ethnies histoire d’une vie, (1921-1931) : Le flambeau dans l’oreille PDF langues se croisaient dans cette région. Canetti et a en fait présagé de son futur cursus culturel à travers l’Europe.


La première langue qu’il parle en famille est l’espagnol des séfarades : le ladino. Deux frères naissent en 1909 et 1911, respectivement Nissim et Georg. En 1911, la famille déménage en Grande-Bretagne à Manchester pour que son père puisse rejoindre l’affaire florissante montée par deux de ses beaux-frères à la suite du décès de l’un d’eux. Puis en 1912, c’est la subite mort du père de Canetti à l’âge de 31 ans. Il s’agit pourtant de sa deuxième  langue maternelle  stricto sensu. C’est uniquement avec cette langue qu’il bâtira son œuvre, et il lui restera fidèle en tout temps, même en exil.

En 1916, les Canetti quittent l’Autriche et s’établissent à Zurich en Suisse : Elias va passer la plus marquante partie de son adolescence dans cette ville avec laquelle il tissera des liens singuliers. Entre 1924 et 1929, il vit à Vienne où il étudie la chimie et est bientôt reçu docteur. Le 15 juillet 1927, un évènement marque à jamais sa vie et son œuvre : une manifestation populaire qui tourne à l’incendie du palais de justice de Vienne. Ainsi, l’imposant travail de recherche pour Masse et puissance, qui brasse plusieurs périodes d’Histoire et de multiples références transdisciplinaires, occupe la plus grande partie de son temps. Toute son œuvre à suivre reprend d’ailleurs la majeure partie des thèmes qu’il y développe ainsi que son aspect d’analyse anthropologique. En 1934, Canetti se marie avec Veza.

Comédie humaine à l’image de fous . La mort de sa mère en 1937 lui cause une grande crise psychologique. Anschluss, l’annexion de l’Autriche à l’Allemagne d’Adolf Hitler en 1938, le couple Canetti quitte l’Autriche et se rend à Londres en passant quelque temps à Paris. Masse et puissance paraît enfin en 1960 et obtient un écho mondial par son thème et par ses nombreuses traductions. Cette étude s’oppose largement à la vision de Sigmund Freud et Gustave Le Bon sur le sujet. Canetti se rapproche alors d’une de ses amies de longue date, Hera Buschor, restauratrice au Kunsthaus de Zurich, qui l’aide à traverser une grave dépression faisant suite à la disparition de son épouse. Pendant plusieurs années, Canetti alterne les séjours à Londres et à Zurich où habite sa nouvelle compagne, ce qui entraîne leur mariage en 1971.

Dans les années 1970, il parcourt l’Europe à plusieurs reprises pour donner des conférences. En 1977, paraît le premier tome de son autobiographie, qui rencontre un grand succès critique et public. Toutes ses recherches d’écriture et la rigueur de ses analyses historiques, psychologiques et sociales lui valent le prix Büchner en 1972. En 1981, il reçoit le prix Nobel de littérature  pour ses écrits marqués par l’ampleur de sa vision, la richesse de ses idées et sa puissance artistique . Il vit ensuite relativement coupé du monde, n’entretenant plus de contact avec la presse.

Sa femme Hera décède en 1988. Peu après, il abandonne son appartement londonien. Elias Canetti meurt le 14 août 1994 à Zurich. Il s’est italianisé lors d’une halte de longue durée à Venise.

Grands-parents : Elias Canetti, commerçant en gros en denrées coloniales en Bulgarie, grand-père paternel. Georges  comme le nouveau roi d’Angleterre. Veza Taubner-Caldero était une écrivaine, auteur entre autres de La Patience des roses. Elle n’a été publiée que longtemps après sa disparition. Enfant : Johanna, née en 1972, musicienne.