Journal de Pharmacie Et de Chimie… PDF

Cet article est une ébauche concernant l’environnement et la chimie. Lancé au début des années 1990, ce concept est introduit en 1998 par les chimistes américains Paul Anastas et John C. La chimie verte, aussi appelée journal de Pharmacie Et de Chimie… PDF chimie renouvelable, est une philosophie de la recherche chimique et du génie chimique qui encourage la conception des produits et des processus chimiques qui diminuent l’utilisation et la production de substances dangereuses. Cet acte a aidé à créer un modus operandi pour s’occuper de la pollution d’une manière originale et innovante.


Il a été un grand pas en avant pour prendre au sérieux la chimie verte car il vise à éviter les problèmes écologiques, dus aux dégagements de substances dangereuses, avant même qu’ils ne se passent. C’est donc, en quelque sorte, une prévention. Comme une philosophie chimique, la chimie verte s’applique à la chimie organique, la chimie inorganique, la biochimie, la chimie analytique et même à la physico-chimie. Schéma bilan des effets des oligo-carrageenans sur les voies métaboliques permettant la croissance chez la plante.

La chimie bleue correspond à une catégorie de chimie verte tournée vers les ressources marines. Les algues présentent un fort potentiel pour la chimie bleue pour leurs applications en agriculture et agroalimentaire. En effet, les algues possèdent une large palette de molécules actives pouvant être utilisées comme engrais ou pesticides. Des produits sont d’ores et déjà commercialisés et s’inscrivent dans une politique d’agriculture durable, avec un coût énergétique et environnemental plus bas.

Il a été également démontré l’impact positif des hormones de croissance d’algues sur des cultures traitées, en améliorant le rendement en masse, en photosynthèse des plantes. France Inter,  Chimie : Solutionner ou pollutionner ? Anti-Phytopathogenic Activities of Macro-Algae Extracts, Marine Drugs, 2011. Biological control of the root-knot nematode, Meloidogyne incognita on tomato using bioproducts of microbial origin, Applied Soil Ecology, 2012. The role of betaines in alkaline extracts of Ascophyllum nodosum in the reduction of Meloidogyne javanica and M.