L’Autogestion, une utopie réaliste PDF

Grande-Bretagne en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes. Kinsale en Irlande l’Autogestion, une utopie réaliste PDF an auparavant. Transition network – Transition Training in over 20 countries worldwide.


Recueil de textes du journaliste Victor Fay (Le Monde diplomatique et La critique socialiste) qui s’est penché sur la question de l’autogestion, notamment en Yougoslavie après la Seconde Guerre mondiale. « Copyright Electre »

Many cities are currently grappling with a seemingly intractable dilemma: a growing homeless population coinciding with tightening budget. GEN consists of a constantly expanding network of intentional communities and ecovillages bridging all cultures and continents. Findhorn is an eco-community located in the North of Scotland, next to the small village of Forres and just off the Findhorn Bay of Moray. After visiting this Winter I was amazed at the possibility of living a carbon neutral lifestyle on such a large scale.

ECO village in Japan near Mt. Fuji – Today, this sustainable community is home to more than 60 people who cultivate over 250 rice and vegetable crops across 16 hectares in Shizuoka prefecture’s Fujinomiya City, 2. Gaia Education – Learn how to design with experts from the best research and development centers for carbon-constrained lifestyles! Choose from face-to-face programmes in 34 countries or study online with a global community! En 2010, on utilisait un baril pour en extraire trois. Arias fait son pain en mode permaculturel. Dans la ferme voisine, Katia et Bertrand Ollivier produisent de la spiruline.

Tel est le sens de leur croisade verte. Transition douce en perspective pour ce couple solidaire. Poursuivre: Isabelle et Damien ne voyagent pas seuls ! Une utopie peut désigner également une réalité difficilement admissible : en ce sens, qualifier quelque chose d’utopique consiste à le disqualifier et à le considérer comme irrationnel. Genre opposé, la dystopie — ou contre-utopie — présente non pas  le meilleur des mondes  mais  une utopie en sens contraire , selon F. Il est traduit en français par  utopie . Ce terme est composé de la préposition négative grecque ou et du mot topos qui signifie  lieu .

Le sens d’ utopie  est donc, approximativement,  sans lieu ,  qui ne se trouve nulle part . Seul le premier de ces deux termes est passé à la postérité, mais ils n’en sont pas moins complémentaires pour décrire l’originalité de l’Utopia de More. Ces deux aspects du texte de Thomas More ont amené à qualifier d’utopie des œuvres très différentes. Elle procède d’une tradition que l’on fait remonter à La République de Platon. Thomas More inventa le genre littéraire de l’utopie, il avait l’ambition d’élargir le champ du possible et non de l’impossible comme ce mot est synonyme aujourd’hui. Pour Messac, il va sans dire que ne peuvent être considérées comme de véritables utopies les œuvres où domine le second élément, le contenu, c’est-à-dire la représentation d’une société parfaite ou du moins perfectionnée. Selon Régis Messac, les récits utopiques répondent à un besoin social.

Il écrit :  Il est sans doute permis de dire, dans l’ensemble, que ce sont les périodes d’incertitude, d’inquiétude, voire de souffrance, qui sont surtout favorables à l’apparition de récits de ce genre. Théodore Monod, de son côté, écrit  L’utopie n’est pas l’irréalisable, mais l’irréalisé. Platon est le premier grand idéaliste de la pensée occidentale. La pensée de Platon est exposée dans l’ouvrage classique La République, dont le titre même est un programme. Par République, Platon entend Politeia, c’est-à-dire État, Constitution. Même si Platon a réfléchi aux questions économiques, sa pensée ne fut pas aussi aboutie sur ce thème que celle de l’école de son successeur, Aristote, auquel on attribue un ouvrage consacré à l’économie : Économiques.

La pensée économique de l’Antiquité orientale et grecque et Histoire de la pensée économique. L’Histoire vraie de Lucien de Samosate est, comme la Batrachomyomachie, avant tout rattachée au genre de la fantaisie imaginaire. Articles détaillés : Lucien de Samosate et Histoire vraie. L’Utopie de Thomas More, gravure d’Ambrosius Holbein pour une édition de 1518. Le texte de More, paru en 1516, emprunte en partie sa forme aux récits de voyage de Vasco de Gama ou de Magellan. Le premier livre de L’Utopie rapporte une conversation entre le narrateur et plusieurs autres personnages, dont Raphaël Hythlodée un navigateur qui a découvert l’île d’Utopie. La société utopienne est foncièrement égalitaire et ignore toute propriété privée.

Elle décrit une société qu’on a souvent qualifiée de communiste, ou plus précisément d’ isonome , cherchant l’égalité parfaite de tous devant la loi. Elle repose en outre sur un ensemble de lois et sur une organisation très rationnelle et précise. Angleterre ne sont peut-être pas des fatalités puisque les Utopiens les ont résolus. Ainsi, le genre littéraire créé par Thomas More repose sur un paradoxe. Cet ouvrage porte les marques avérées de la culture humaniste ainsi que du goût de la Renaissance. L’utopie de ce livre expose un projet de régénération sociale profonde.

L’Abbaye de Thélème dans Gargantua de Rabelais, 1534. L’ouvrage fait écho aux débats idéologiques nés des progrès de l’humanisme. Gargantua est une parodie de l’historiographie contemporaine. L’Abbaye de Thélème est fondée à la fin du roman, et a pour devise « Fais ce que tu voudras ». La Cité du Soleil de Tommaso Campanella, 1623. Cette utopie totalitaire décrit, avec une grande précision, une société de liberté carcérale où le bien-être existe sans désirs ni passion. Le Criticon de Baltasar Gracián, 1651-1657.