L’instant apéro PDF

Même si on entend beaucoup parler du RER A aujourd’l’instant apéro PDF, une autre grève, beaucoup plus discrète, a lieu aujourd’hui, et qui pourtant est un coup de tonnerre dans un ciel bleu. Les Officiers de Protection de l’OFPRA font grève.


Des recettes simples et rapides de cocktails, d’amuse-bouche, de verrines ou de tapas, mais aussi des jeux, des défis, des playlists, des remèdes anti-gueule de bois… et surtout LA méthode pas à pas pour réaliser son photobooth et faire ses meilleurs selfies. Découvrez 7 thèmes pour épater vos invités ! Pour chacun d’eux : recettes cocktails et fingerfood, jeux, défis, playlists, lancer de discussions, etc. Apéro party : donnez à vos anniversaires et soirées la touche de folie qui change tout, pour un apéro réussi ! L’Apéro sportréunira les athlètes et les moins courageux autour du canapé pour un apéro Foot, Rugby, Superbowl ou J.-O ! Pour une touche de vintage, ambiance extérieure, pique-nique au bord de l’eau, goûtez à l’Apéro Guinguette ! Love Apéro : surprenez votre moitié pour un tête-à-tête en amoureux ! Pour une soirée entre filles, people et gossip au programme, organisez-vous un Apéro Star! Pendaison de crémaillère en prévision ? Testez les idées de l’Apéro des voisins! Les vacances sont là, alors pourquoi pas un Apéro farniente? En mode été ou hiver, profitez d’une soirée repos en famille ou entre amis ! Enrichis de 12 pages d’accessoires à détacher, créatifs et amusants : chapeaux, moustaches, lunettes,… l’ouvrage propose également quelques pages portefolio pour coller les meilleures photos de vos apéros. Le kit  » tout en un  » indispensable pour réussir ses apéros et en garder un souvenir mémorable ! Alors, à la vôtre et tchin-tchin !

J’avais déjà expliqué à ma charmante lectrice ce qu’est le droit de l’asile et l’OFPRA à l’occasion d’une récente et honteuse décision du Conseil d’administration de l’OFPRA. Je n’y reviendrai pas mais vous invite à vous y rafraîchir la mémoire. Ce sont donc les Officiers de Protection qui ont décidé de ce mouvement de grève, qui est assez contraire à leur mentalité et à leur tradition. Et même si je déploie à l’occasion toute mon énergie et mon talent pour obtenir que les décisions qu’ils prennent soient annulées en appel, je respecte leur travail et appuie leur mouvement.

Du fait de leur tradition de la discrétion, et de leur petit nombre, car les Officiers de Protection forment un corps à part dans la fonction publique, et ils ne sont que 200, et encore une partie, j’y reviendrai, est en fait du personnel contractuel lié par un contrat de travail, de ce fait donc, leur mouvement est destiné à passer quasiment inaperçu, ce que la direction de l’office sait bien. Pour résumer, quitte à simplifier, mais hélas sans caricaturer, l’évolution de la position de la France sur l’asile sur un siècle, on peut dire ceci. La France a accueilli durant la première moitié du XXe siècle des populations fort diverses dans sa tradition de l’asile, ne reposant sur aucun texte international ni aucun principe constitutionnel, et sans se poser de questions. Le problème est que dans ces demandes de plus en plus nombreuses, il y a toujours des vrais réfugiés.

On ne peut pas les traiter un contentieux de masse. La réponse de l’État sera, à moyens constants bien sûr, d’augmenter les cadences, en créant des procédures particulières imposant des décisions à très bref délai. Les revendications de cette grève sont multiples, ce qui montre que le mécontentement montait depuis longtemps sur bien des griefs. Qui ne sont pas les pires en Europe loin de là. France, ce qui est la moyenne européenne, ce qui fait qu’une fois de plus, Éric Besson ment en disant que la France est parmi les pays les plus généreux en la matière. Tout d’abord, il y a l’abus par les préfectures des procédures prioritaires.

La loi prévoit que les demandes d’asile sont enregistrées par les préfectures. Il y a parfois des refus d’enregistrement des demandes qui sont absolument illégales de la part des préfectures, comme Versailles par exemple qui pendant longtemps, je ne sais pas si c’est encore le cas, n’enregistrait que quatre dossiers par jour parce que c’est comme ça. Il s’agit du service de documentation, qui collecte en permanence les informations des divers pays afin de permettre de confirmer les détails d’un récit. Malgré la demande des syndicats, il n’y a jamais eu de concertation pour fixer des grands critères communs d’acceptation des demandes selon leur origine.