La cathédrale Saint-Pierre de Poitiers : Enquêtes croisées PDF

Les ostensions de l’objet aux fidèles sont interdites à deux reprises par les évêques de Troyes, qui affirment avoir découvert le faussaire responsable de la supercherie. Il est conservé depuis 1578 dans la chapelle de Guarini de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Turin. L’essor de la photographie amène en 1898 Secondo Pia à publier une image du linceul dont le négatif offre toutes les qualités d’un  positif , suscitant dès lors d’âpres débats la cathédrale Saint-Pierre de Poitiers : Enquêtes croisées PDF l’authenticité du linceul et sa datation : le suaire de Turin devient l’ artéfact le plus étudié de l’histoire  pendant près d’un siècle. 1981, conclut à l’impossibilité d’exclure que le suaire soit celui décrit dans les évangiles.


Dès leur publication, ces résultats sont acceptés par le pape Jean-Paul II. Le Linceul de Turin photographié par Giuseppe Enrie en 1931. La confusion entre  suaire  et  linceul , probablement issue d’une mauvaise interprétation du terme soudarion de l’Évangile de Jean, n’est pas nouvelle. Toutefois, dans l’ancien français, l’usage a produit une certaine confusion entre les termes  linceul  et  suaire . Aujourd’hui, pour les francophones, le terme le plus employé lorsqu’on évoque le linge de Turin est celui de  suaire de Turin .

Le suaire présente des marques de brûlures dues à l’incendie de la chapelle du château des ducs de Savoie à Chambéry dans la nuit du 3 au 4 décembre 1532 ainsi que des traces laissées par l’eau utilisée pour éteindre le feu. Il fut traversé en différents endroits par les gouttes de métal fondu de la châsse en argent qui le protégeait. De part et d’autre de ces rapiècements sont bien visibles les marques de carbonisation qui s’étirent sur deux lignes parallèles. Les deux vues sont alignées tête-bêche.