La Marquise du Châtelet: Amie de Voltaire PDF

Le baptême est célébré à l’église Saint-Eustache. François Poisson, fils de tisserands à Provenchères près de Montigny-le-Roi, s’est marié trois ans plus tôt, le 11 la Marquise du Châtelet: Amie de Voltaire PDF 1718 à Saint-Louis des Invalides, avec Madeleine de la Motte qui appartient à une famille plus élevée. Son père, François Poisson, a débuté comme conducteur dans le service des vivres.


Gabrielle-Emilie Le Tonnelier de Breteuil, Marquise du Châtelet, est née à Paris en 1706. Son père, le baron de Breteuil, était introducteur des ambassadeurs à la cour de Louis XIV.
Après son mariage avec le marquis du Châtelet-Lomont, lieutenant général des armées du roi, elle fut attachée à la reine en qualité de dame de tabouret.
Sa liaison avec Voltaire, pour lequel la belle Emilie, comme il l’appela, quitta son mari et sa situation à la cour, dura longtemps. Ils se retirèrent d’abord à Montjeu, près d’Autun ; puis à Cirey.
La marquise était fort savante ; pour lui plaire, Voltaire étudiait Newton, Leibniz, et l’Académie des sciences ayant proposé pour sujet de concours la question suivante : De la nature et de la propagation du feu, Voltaire et son amie se mirent sur les rangs : ils furent battus par Euler.
Mais Voltaire vieillissait, et la marquise finit par lui donner pour remplaçant le capitaine de cavalerie et poète Saint-Lambert, l’auteur des Saisons.
A la fois grande intellectuelle et grande amoureuse, cette biographie renseignera mieux que tout discours sur cette femme qui fut, malgré tant de défauts, l’une des plus remarquables de son siècle.

Remarqué par les frères Pâris, des financiers liés à la famille de la Motte, il a rendu de grands services en Provence, au moment de la peste. Le 12 août de la même année, une sentence du Châtelet de Paris décide la séparation de biens avec son épouse, mais leur maison rue Saint-Marc est saisie. Charles François Paul Le Normant de Tournehem, célibataire et amateur d’art. Le couple a un fils, Charles Guillaume Louis, né le 26 décembre 1741, baptisé à l’ancienne paroisse Saint-Paul mais qui meurt dans sa première année.

Ses yeux avaient un charme particulier, qu’ils devaient peut-être à l’incertitude de leur couleur. La beauté de Jeanne-Antoinette et son esprit la font connaître et elle devient l’hôtesse des salons cultivés et mondains de Paris. Elle donne des représentations intimes dans le petit théâtre qu’elle a fait construire dans son château d’Étiolles, à côté de Sénart où le couple s’installe. Cette propriété se situe dans la forêt royale et le roi vient fréquemment chasser aux abords.

Proche du père de Jeanne-Antoinette, Joseph Pâris avait été exilé de 1726 à 1729 sous le gouvernement du cardinal de Fleury. Le 23 février 1745 est célébré le mariage religieux du fils du roi, le dauphin Louis, avec l’infante Marie-Thérèse d’Espagne. Des fêtes sont organisées pendant huit jours pour cet événement. Les conversations se cristallisent autour de ce couple et l’on pense reconnaître le souverain. Jeanne-Antoinette obtient de son mari une séparation légale. En effet, le Châtelet de Paris prononce le 15 juin 1745, un arrêt de séparation de corps et de biens. La présentation officielle de la nouvelle favorite à Versailles, le 14 septembre 1745, nécessite une princesse de sang.