Le Canada et l’Arctique PDF

La frontière canado-le Canada et l’Arctique PDF marque la limite entre le Canada et les États-Unis. La frontière terrestre est composée de deux sections.


Le réchauffement climatique a des répercussions considérables sur l’environnement arctique, dont l’une est de rendre cette région beaucoup plus accessible au commun des mortels. Les nouvelles dynamiques géopolitiques laissent-elles entrevoir une ruée vers les ressources conflictuelles ? Au contraire, l’Arctique deviendra-t-il un territoire gouverné par l’intérêt commun et le droit international ? Les auteurs, spécialistes reconnus des affaires arctiques, abordent ces questions fondamentales et la façon dont le Canada pourrait élaborer une stratégie pour le Nord à la fois efficace et responsable. Ce faisant, ils proposent un examen approfondi de la réalité politique et stratégique nationale et internationale qui se joue dans le continent glacé.

Certaines frontières maritimes sont encore aujourd’hui l’objet de contentieux entre les deux pays. La sécurité frontalière est assurée conjointement par l’United States Customs and Border Protection et l’Agence des services frontaliers du Canada. Panneau routier bilingue, au Nouveau-Brunswick, indiquant la frontière avec les États-Unis et l’autoroute américaine 1. Article détaillé : Dispute de la frontière de l’Alaska. La frontière entre l’Alaska et la Colombie-Britannique suit des éléments du relief jusqu’au 141e méridien ouest dont elle épouse le tracé vers le pôle Nord. Au total, le Canada et les États-Unis partagent 8 891 km de frontière terrestre, la plus longue distance pour une frontière internationale.

Le tracé de la frontière a été un sujet régulier de controverses entre les États-Unis et le Royaume-Uni, puis le Canada. Par le traité de Versailles de 1783, les États-Unis se voient reconnaître leur indépendance. Un panneau routier indiquant la direction du Canada à Piegan, dans le Montana. En raison de l’imprécision des instruments de mesure de l’époque, le tracé réel de la frontière s’écarte parfois de quelques centaines de mètres de l’emplacement exact du parallèle. Les États-Unis achetèrent l’Alaska à la Russie en 1867. Cependant le tracé exact de la frontière avec le Canada ne fut pas déterminé tout de suite, ce qui donna lieu à la dispute de la frontière de l’Alaska.