Le Pineau des Charentes PDF

En pratique : Quelles sources sont le Pineau des Charentes PDF ? Pineau des Charentes rouge et blanc. Une bouteille de pineau des Charentes.


Au détour d’une route, au pied d’une colline, au bord d’une rivière, partout en France on élabore des produits exceptionnels, qui sont au cœur de notre cuisine, de notre gastronomie et de notre culture. C’est à la découverte de ces produits, ancrés dans leur terroir, qui sont source de fierté pour leurs producteurs et de plaisirs à partager pour tous, que nous vous invitons sur ces chemins gourmands. Trois étapes ponctueront votre lecture : L’histoire du Pineau des Charentes : comment est né cet alcool si singulier ? Comment, avec son compère le Cognac, se partagent-ils les vignes ? Quel rôle a joué la paisible Charente dans son développement ? Et surtout, comment le produit-on et quelles sont les différences entre un Pineau jeune et un vieux, un Pineau blanc et un rouge ? Des recettes : du Foie gras au Pineau à la Tarte aux pommes au Pineau en passant par des Spaghettis aux fruits de mer, nous vous proposons quatorze recettes originales et faciles à réaliser et des conseils pour choisir les vins (ou le Pineau !) qui les accompagnent le mieux. Des adresses : nous avons sélectionné pour vous des restaurants, des auberges, des producteurs et des commerces. Vous pourrez y faire vos courses, prendre un repas ou vous y reposer en toute confiance. Bonne route et bon appétit !

Il est obtenu par mélange de moût de raisin et de cognac. Sa zone de production s’étend sur 1 500 hectares et recouvre à peu près celle du cognac. Le rendement final du pineau des Charentes par hectare de vigne nécessaire à son élaboration est de 27 hectolitres. Sa fabrication est autorisée uniquement pour les bouilleurs de cru individuels ou les coopératives de producteurs, avec les produits de leur récolte, dans le respect des usages locaux. Selon la légende, le pineau des Charentes est le fruit du hasard et a été découvert par un vigneron charentais en 1589. L’homme versa par erreur une quantité de moût de raisin dans une barrique qui contenait une certaine quantité d’eau de vie de cognac.

Lorsque la barrique fut ouverte quelques années plus tard, le pineau des Charentes était né. Zone de production du cognac et du pineau. L’appellation  pineau rouge  n’existait pas, officiellement, dans la gamme des pineaux des Charentes. Elle était simplement acceptée comme synonyme populaire de pineau rosé.

Elle peut paraître naturelle quand on considère la couleur souvent  rubis  du pineau rosé. Pourtant, même si elle était utilisée par les consommateurs et certains producteurs, le terme était utilisé abusivement aux yeux de la loi. En outre, le pineau rouge est un autre nom vernaculaire du cépage pineau d’Aunis qui n’est pas utilisé pour l’élaboration du pineau des Charentes. Il est donc important de ne pas les confondre. Le pineau blanc est élevé environ 18 mois dont 12 mois minimum en fût de chêne. Il existe trois autres appellations qui se basent sur la durée de vieillissement. 8 mois en fût de chêne.

Le pineau rosé ou rouge est élaboré à partir de moût de raisins rouges. Les raisins rouges macèrent quelque temps pour que la peau du fruit produise une coloration rouge au vin. Le pineau se déguste à l’apéritif, il doit être servi très frais et sans glace. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 28 août 2018 à 14:02.

Poitou-Charentes est une ancienne région administrative de la France métropolitaine. Le tourisme, notamment balnéaire, constituait un pan important de l’économie locale, de même que les services. Poitou-Charentes était délimitée par le Centre-Val de Loire et les Pays de la Loire au nord, le Limousin à l’est et l’Aquitaine au sud. Nouvelle-Aquitaine, nom définitif en remplacement du nom provisoire  Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes . Les bas plateaux formés de roches calcaires d’âge jurassique sont souvent recouverts de dépôts argileux ou siliceux répandus au tertiaire depuis les massifs anciens voisins.

Dans le Châtelleraudais et l’Angoumois, le relief de cuestas prédomine et côtoie les plaines voisines comme celles de Neuville et de Matha. Aunis et le plateau gréseux de la Saintonge. Les hivers sont doux, les étés chauds mais sans excès. Malgré des pluies réparties sur l’ensemble de l’année, l’évapotranspiration est élevée durant les mois d’été : de mai à septembre. La neige ne dure jamais longtemps, et les gelées sont de courte durée.

Le climat de la Charente limousine, partie occidentale du Massif central, est, du fait de l’altitude plus frais et plus humide. Sur les sols les moins fertiles, forêts et prairies couvrent de grands espaces, souvent bocagers. De par sa position biogéographique, l’écopotentialité de la région est importante. Le Marais gât regroupe des marais convertis en prairies. Ayant souvent succédé à des marais salants, certains, près du rivage, ont été transformés en parcs à huîtres. Le littoral est concerné par la surpêche de certaines espèces : 28 stocks de population de poissons sur 34 sont en mauvais état, voire en très mauvais état dans le golfe de Gascogne.

La biomasse des géniteurs est en baisse depuis 1993 et les captures portent de plus en plus sur les classes jeunes. L’anguille européenne est aussi menacée par une sur-pêche en estuaire et le braconnage des civelles et par la pollution de l’eau. Début 2009 : la région a lancé la Charte Terre saine  Votre commune sans pesticides . Les habitants de Poitou-Charentes sont les Picto-Charentais ou Pictocharentais. La population, après un déclin dû à l’exode rural, connaît une augmentation légère mais continue, due pour l’essentiel au solde migratoire. Poitou-Charentes est ainsi la 3e région française sur ce critère d’attractivité résidentielle. Parallèlement, toujours selon l’Insee, près de 109 000 personnes ont quitté Poitou-Charentes et habitent dans une autre région française.