Les étoiles et les planètes : la clé des sciences PDF

Détail de la nébuleuse de l’Aigle par le télescope spatial Les étoiles et les planètes : la clé des sciences PDF. Elles sont prises en photo depuis l’invention de la technique. Articles détaillés : nuage moléculaire et naissance des étoiles. Les nébuleuses peuvent former des systèmes d’étoiles en s’effondrant sous l’effet de la gravitation.


Ainsi, le système solaire se serait formé à partir d’une nébuleuse solaire. Les nébuleuses peuvent être subdivisées en six types. Les nébuleuses planétaires sont des nébuleuses en émission qui sont la marque d’une étoile de faible masse en fin de vie et préfigurent le destin du Soleil. Souvent petites, rondes et relativement brillantes, les astronomes les ont longtemps confondues avec des planètes, d’où leur nom. Nébuleuse du Crabe, un rémanent de la supernova de l’an 1054.

Les rémanents de supernova sont des nébuleuses en émission très étendues et sont le résultat de l’explosion violente d’une étoile de masse élevée. Elles arborent souvent une structure filamenteuse caractéristique qui évoque de la dentelle. Une étoile massive qui arrête de générer de l’énergie de son cœur et finit par s’effondrer sous l’effet de sa propre gravité. On parle de supernova à effondrement de cœur.

Alors que l’étoile massive fait plus de 8 masses solaires, le résidu compact fait de l’ordre de 1,5 masse solaire. D’un aspect voisin de celui des vestiges de supernova, ces bulles de gaz résultent de l’expulsion progressive des couches externes d’une étoile extrêmement chaude et massive. Elles comptent parmi les étoiles les plus massives connues. Ces nébuleuses en émission sont caractérisées par l’excitation d’un nuage d’hydrogène et sont souvent associées à un amas ouvert d’étoiles jeunes ou en formation. Identiques en nature aux nébuleuses obscures, elles reflètent partiellement la lumière d’une étoile située à proximité.

La nébuleuse de la Tête de Cheval, une nébuleuse obscure. Constituées de poussières et de gaz inerte, elles absorbent en partie la lumière qui les traverse et voilent donc ce qui se trouve derrière elles. Dans le domaine du visible, on ne peut les détecter que par contraste sur un champ d’étoiles ou une nébuleuse. Nébuleuse de la Tête de cheval : Cette nébuleuse sombre se retrouve contre une nébuleuse brillante. La tête de cheval se trouve dans la constellation d’Orion. Nébuleuse Trifide : L’hydrogène paraît rose, tandis que l’oxygène donne une lueur bleu-vert.