Les bienfaits de l’huile d’argan PDF

El Bekri les bienfaits de l’huile d’argan PDF XIe, Al Idrissi au XIIe et Léon l’Africain au XVIe. Il est parfaitement adapté à l’aridité du sud-ouest marocain et sa silhouette est caractéristique : cime large et ronde, tronc noueux, tortueux et assez court, souvent formé de plusieurs parties entrelacées. L’arganier fournit un bois très dur, appelé bois de fer, utilisé essentiellement comme bois de chauffage.


Argan, une noix issue d’un arbre millénaire protégé par l’UNESCO. Source inestimable de revenus et de reconnaissance pour les femmes et la société marocaine. Cosmétique et condiment aux propriétés bénéfiques pour votre santé. Huile de beauté précieuse en provenance du Maroc, découvrir pour votre plus grand bien-être… Béatrice Montevi est l’auteur de plusieurs livres sur les pratiques traditionnelles en Europe et en Asie. Elle défend un art de vivre plus proche de la nature.

L’arganier possède des mécanismes qui limitent ou ralentissent la chute du potentiel foliaire et relèvent de la stratégie d’évitement. Les fleurs blanches à jaune verdâtre sont hermaphrodites, gamopétales à tube très court et sont réunies en glomérules. Il profite d’une symbiose avec différents types de champignons pour pallier cette déficience, seuls ces derniers pouvant apporter les différents nutriments à l’arbre. Dans cette région, l’arganier s’étend de l’oued Tensift au nord, à Tiznit et Tafraout au sud, et aux abords du djebel Siroua à l’est. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. La population amazighe de l’Atlas utilise l’huile d’argane pour ses vertus alimentaires et cosmétiques.

Ainsi, les coupes non justifiées, sans accord préalable de l’assemblée locale, sont sanctionnées par des amendes. L’huile d’argane fait l’objet d’une Indication géographique protégée, publiée au bulletin officiel no 5805 du 18 janvier 2010. L’huile d’argane bénéficie d’une grande attention comme approche de prévention nutritionnelle pour prévenir le risque cardiovasculaire. Elle est utilisable en usage interne pour lutter contre les douleurs rhumatismales et articulaires, et l’hypercholestérolémie.

Par ailleurs et vu l’importance des composés nutritionnels doués d’activités antioxydantes comme les carotènes, les polyphénols, les vitamines A, C et E dans l’arrêt du développement ou la progression de quelques cancers, l’huile d’argane, par sa richesse, notamment en gamma tocophérol, pourrait avoir une action antiproliférative. Les données actuelles de la recherche scientifique sur l’huile d’argane impliquent qu’elle contribue à un développement économique nouveau au Maroc et dans le monde entier. Chèvres dans un arganier, région de l’Atlas, Maroc. L’utilisation  sauvage  du bois d’arganier pour produire du charbon de bois. L’absence de moyens modernes de production de l’huile d’arganier et les mauvaises conditions de commercialisation de celle-ci. La problématique et l’enjeu sont donc actuellement, non seulement d’enrayer le processus de régression de l’arganeraie mais aussi de replanter une partie de ce qui a été perdu, afin que l’arganier redevienne un pivot dans un système agraire traditionnel fondé sur l’exploitation de l’arbre, l’élevage et la céréaliculture. Les bénéficiaires ne sont plus les producteurs et de moins en moins les consommateurs.

La production d’huile d’argan représente une ressource économique très importante pour les coopératives actives dans l’arganeraie. Ces coopératives ont des méthodes de fonctionnement aussi variées qu’il en existe. Certaines ont des pratiques issues du commerce équitable et peuvent être en partie financées par de grands organismes. L’arganier est la plante-emblème du Royaume du Maroc. La plus continentale des stations de l’arganier en Afrique du Nord , Revue forestière française, Nancy, ENGREF, École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, vol. Délimitation de l’aire de l’arganier dans les Beni-snassen occidentaux de la région orientale du Maroc. Nouaïm R, Chaussod R,  L’arganier et ses champignons , Pour la Science, octobre 2007, p.

Aziki, Slimane, 2002, L’arganeraie du Sud-Ouest marocain : développement durable et participation dans un système agro sylvo pastoral en voie de dégradation. Thèse de doctorat, université libre de Bruxelles ULB, 239 p. Maroc : rapport de pays pour la conférence technique international de la FAO sur les ressources phytogénétiques , Leipzig 1996, p. 1938, Aperçu sur la végétation du Maroc. Commentaire de la carte phytogéographique du Maroc, Institut scientifique chérifien, Rabat, 157 p.