Pensées sur la souffrance PDF

Pour les enfants : Une vie de chien ? On sait aujourd’hui la souffrance des parents, de la famille quand un enfant ne répond pas de manière socialement adaptée, est remuant à l’école, perturbe la classe, Certains veulent nous faire croire qu’une pilule miracle va calmer ces enfants qui bougent trop et se pensées sur la souffrance PDF difficilement. Ces produits ne sont pas anodins, ce sont des psychotropes, justifiés seulement de manière exceptionnelle et transitoire, en cas d’instabilité sévère et dans le cadre d’une prise en charge globale. Ces médicaments, non-curatifs en tant que tels, sont prescrits de façon massive et exagérée, sans réel recul de leurs effets à long terme sur le cerveau en formation des enfants.


Benoît XVI évoque souvent dans ses discours la maladie et la condition du malade. En union avec les souffrances du Christ, la douleur humaine  » se fond avec l’amour rédempteur et devient une force contre le mal dans le monde « . Seule l’ouverture au mystère de Dieu qui, dans la maladie, vient visiter l’homme de manière insondable, et l’abandon confiant à sa volonté, peuvent rendre au malade la paix qu’il cherche ; cette paix trouve son fondement dans la certitude de l’amour de Dieu qui veut toujours le bien de sa créature et ne se sépare jamais d’elle :  » « Sois sans crainte, je suis toujours avec toi. » Nous pouvons tomber, mais à la fin, nous tombons entre les mains de Dieu et les mains de Dieu sont de bonnes mains « .

Même sur prescription, le médicament pris tout seul, ne peut rien. Il calme ponctuellement la problématique sans jamais la guérir. Par cette campagne, Yapaka invite les professionnels de l’enfance à réfléchir ensemble à l’attention singulière à porter à ces enfants et ces familles. Des capsules vidéos, interviews de professionnels qui en maximum 5 minutes donnent des éclairages sur cette question. Comment l’enseignant peut-il aider l’enfant hyperactif ? Les médicaments ne sont jamais LA solution.