Petit dictionnaire de la mythologie Grecque et Romaine PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Sphinx funéraire archaïque, vers 570 av. Petit dictionnaire de la mythologie Grecque et Romaine PDF enlevant un jeune homme, lécythe attique à figures rouges, v. On disait aussi que le monstre Typhon était son père.


La mythologie grecque se compose de l’ensemble des mythes forgés au fil des siècles par les peuples de la Grèce antique. Les récits fabuleux qu’elle renferme reflètent l’ancienne représentation hellénique du monde notamment dans son aspect cultuel. Souvent nourrie de faits historiques marquants, cette mythologie gagne en richesse et en complexité, mais également en ambiguïté. On y trouve environ 30000 dieux, déesses et demi-dieux, ainsi quune multitude de héros et de personnages hors du commun. Sur le plan religieux, certaines divinités étaient adorées dans toute la Grèce; d’autres, souvent secondaires ou inférieures, étaient vénérées localement. Les sources de leur histoire sont multiples et divergentes. En effet, les versions, globalement de veine poétique, changent d’un auteur à l’autre selon les sources d’inspiration de chacun d’eux. Les généalogies sentrecroisent en conséquence et confèrent une grande diversité aux légendes et mythes qui ont traversé le temps et enflammé l’imagination des écrivains aux quatre coins du globe. La mythologie romaine, quant à elle, comprend les mythes et les croyances de la Rome antique. Tributaire en grande partie de la mythologie grecque dont elle partage les origines, elle a aussi adopté les conceptions religieuses et culturelles des pays annexés à l’empire romain dont I’Egypte plus particulièrement.

Le Sphinx, envoyée par Héra en Béotie à la suite du meurtre du roi de Thèbes, Laïos, commence à ravager les champs et à terroriser les populations. Ayant appris des Muses une énigme, elle déclare qu’elle ne quittera la province que lorsque quelqu’un l’aura résolue, ajoutant qu’elle tuera quiconque échouera. C’est ainsi que, Créon tenant sa promesse, Œdipe devient l’époux de Jocaste, contractant ainsi avec sa mère une union incestueuse. Cet affrontement entre Œdipe et le Sphinx diffère fondamentalement de la plupart des autres affrontements mythologiques. Par ailleurs, Pausanias donne deux explications  historiques  à la légende du Sphinx : il s’agirait d’une expédition pirate défaite par Œdipe, arrivant de Corinthe avec une grande armée, ou bien d’une fille naturelle de Laïos souhaitant garder le trône pour elle. Le thème général du sphinx est populaire chez les peintres symbolistes et parfois repris dans la sculpture décorative de la même époque.

Dictionnaire de la langue française, t. Mentionnées par le TLF à l’article  sphinx  . Voir par exemple la huitième édition du dictionnaire de l’Académie française à l’article  sphinx  . Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, PUF, 1re éd. Jean-Marc Moret, Œdipe, la Sphinx et les Thébains. Essai de mythologie iconographique, 2 volumes, Genève, Institut suisse de Rome, 1984. Thierry Petit,  Œdipe et le chérubin , dans la revue Kernos, no 19, 2006, mis en ligne le 22 mars 2011.