Pour toi PDF

Acceptez et Propagez l’invitation du Pour toi PDF ! Vaut-il la peine de semer la Parole de Dieu ? Tracts sur page au format A4 – paysage. La fin du monde est-elle pour demain?


Mon journal intime, de femme qui souhaite devenir mère : À vingt-neuf ans, avec une situation stabilisée professionnellement et après avoir trouvé l’amour de ma vie, mon désir d’enfant pointe son nez. Quelques mois passent et toujours pas d’enfant à l’horizon. J’ai compris que j’étais en difficultés pour faire un bébé et que « ça n’arrive pas qu’aux autres ». À travers cette douloureuse expérience qu’est le chemin de la stérilité, je dévoile toutes mes pensées les plus personnelles : les sentiments ressentis dont on n’ose pas faire état publiquement ; les échanges douloureux avec l’entourage qui nous blessent terriblement ; et j’y raconte aussi les détails intimes liés aux conséquences médicales dont personne ne parle et auxquels on est confronté quotidiennement sans y être préparé. Un témoignage sans retenue, une histoire de femme qui désire plus que tout au monde donner la vie.

Que vous apportent les sectes ? Votre vie a-t-elle un sens ? Nos problèmes : Quelle est leur origine ? Que se passera-t-il le jour J ? La famille, est-elle une entrave à la liberté ? Pour les TRACTS en LANGUE MALGACHE, voir page des TRACTS sur le site Madabibliq. Philippe TASSEL, auteur Je racontais des histoires à mes enfants.

Je les inventais au fur et à mesure, au fil des soirs. Des moments simples de bonheur, passés tous les trois, ma fille, mon fils et moi. J’ai écrit un livre, puis un deuxième. Depuis 1999, je les publie ici, sur Lencrier.

J’aimerais que les lecteurs emportent avec eux des personnages, des frissons, des joies, des impressions, des sentiments ou simplement des mots, et que ceux-ci nourrissent leur imagination et leurs rêveries. Pour des enfants à partir de huit ans. Collez votre texte, vous obtenez un livre. Une femme sans âge en sortit : c’était Mita. Elle dépassa Lule sans la voir.

Il saisit la gourde en peau de chèvre qui était accrochée à sa ceinture et il se désaltéra. Mais on allait voir ce qu’on allait voir. Dès ce soir il allait passer à l’action pour qu’on lui laisse faire ce qu’il voulait. D’ailleurs, il en avait vraiment assez des autres. Il voulait ne plus voir personne. Il voulait être tout seul dans un monde où il n’y aurait que les choses qu’il aime.

Et ce rêve allait se réaliser, il en était sûr. Une chaîne dort « C’est alors qu’il se passa une chose étrange. Tandis qu’elle inventait de nouveaux mouvements devant la glace, Carmeline sentait que ce n’était plus son image qui se reflétait dedans. La petite fille du reflet lui ressemblait trait pour trait, mais ses gestes étaient très légèrement différents des siens. C’était comme si une autre petite fille imitait parfaitement ses mouvements à travers une vitre. Qu’on me livre Satrapouille la sorcière et que mon nom me soit rendu ! Les garçons font face au guerrier, Gladys se trouve dans son dos.

Salut à toi étranger, dit-il, sois le bienvenu. Dans ton rêve « Elle rêvait d’un Nibod et elle en trouvait un dans sa trousse. Qui avait pu le placer là ? D’abord, elles n’avaient pas l’argent pour s’en payer elles-mêmes, ensuite si elles avaient voulu lui en offrir un, elles l’auraient emballé dans du papier-cadeau plein de couleurs avec un ruban et elles auraient organisé une petite fête pour le lui remettre.

Un souterrain d’enfer « Venu de nulle part, Chevalier Noir se percha sur le dossier du mété. Il lui fit une auréole de plumes. Cléopâtre, assise entre ses deux maîtresses, se releva, remua la queue et alla s’installer aux pieds du vieil homme, le museau sur ses genoux. Chloé se sentit trahie par cette intimité.

Vous seules pouvez m’aider, commença le vieillard. Vous n’êtes pas nées au village. Vous n’avez pas le droit d’utiliser ces œuvres à des fins commerciales. Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter ces œuvres.