Presqu’île du Cotentin PDF

Cet article est une ébauche concernant un terme géographique et la mer. Presqu’île du Cotentin PDF satellite de la presqu’île de Quiberon. Elle se distingue notamment d’une péninsule par ses dimensions plus réduites. Par abus de langage, on qualifie également de presqu’île une zone de terre presqu’intégralement entourée par un cours d’eau important, qu’il s’agisse d’un méandre presque refermé ou d’un confluent dont le tracé est propice.


Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 12 octobre 2018 à 00:40. Massif armoricain, il s’étend entre l’estuaire de la Vire et l’embouchure du Thar au sud de Granville. Veys, elle n’est plus qu’une péninsule.

Les plus vieilles roches de France affleurent dans la Hague, en particulier à Jobourg. Cette carte montre la péninsule du Cotentin. Géologiquement, le Cotentin fait partie du Massif armoricain, à l’exception du Plain, rattaché au Bassin parisien. Au cours de l’histoire, les limites du Cotentin ont évolué. Le mot désignait d’abord le pays de Coutances, chef-lieu du diocèse qui lui a donné son nom. La péninsule du Cotentin s’étend entre l’estuaire de la Vire et l’embouchure de l’Ay en formant une presqu’île et forme la partie nord du département de la Manche. Le Cotentin dans sa définition la plus large comprend les deux tiers nord du département de la Manche, le tiers sud étant composé de la totalité de l’Avranchin, et une petite partie de l’ouest du Calvados.

Le Cotentin est entouré par le Bessin à l’est, le bocage virois, l’Avranchin au sud et à l’ouest et la Manche à l’ouest, au nord et au nord-est. La plus grande ville du Cotentin est Cherbourg-en-Cotentin. Son port situé sur la côte nord, ancien grand port militaire, est devenu un port majeur pour les liaisons avec l’Angleterre et l’Irlande. Le climat du Cotentin est très océanique.

Il se caractérise par des hivers doux et humides, et des étés doux. La pluviométrie est plus importante dans les terres, ainsi que le nombre de jours de gelées et l’amplitude thermique annuelle. Enfin, la neige ne se produit pas systématiquement tous les hivers mais peut se montrer importante par effet d’hysothermie. Le phare de la Hague à la pointe nord-ouest du Cotentin. Gorges avec un clocher en bâtière typique du Cotentin.

Le site archéologique du Rozel présente des traces exceptionnelles de pas et de mains d’homo neanderthalensis. Le Cotentin se situe en Armorique. Il est aussi membre de la confédération armoricaine. Trois légions romaines menées par Titurius Sabinus, lieutenant de Jules César, envahissent le Cotentin à l’été de l’an 56 av. Cosedia, la capitale des Unelles, prend en 298 le nom de Constantia d’après le nom de l’empereur romain régnant, Constance Chlore.

Empire romain dut faire face à une crise grave. Affaibli par les guerres civiles, la rapide succession d’empereurs éphémères et la sécession de provinces, il fut également soumis à de nouvelles attaques des  barbares , comme les Angles et les Saxons. Il y avait des fortifications dans La Hague, à Cherbourg, à Barfleur, à Barneville-Carteret, etc. Zones de peuplement nordique en Normandie aux Xe et XIe siècles. L’abbaye d’Hambye vue depuis le sud-est. L’Avranchin et le Cotentin, attribués à la Bretagne au traité de Compiègne, rejoignent le giron normand en 933.

Lors des grandes invasions germaniques, le territoire de l’actuelle Normandie fit déjà l’objet d’une colonisation par les Francs et les Saxons. La colonisation de la Normandie par les Francs fut inégale : assez dense dans la partie est et quasiment nulle dans le Cotentin. On sait en revanche que le Cotentin est Christianisé à cette époque , notamment par l’influence d’évangélisateurs Irlandais, comme Germain le Scot. Cotentin est occupé par les Francs et fait partie de la Neustrie. Cependant, Salomon ne parvient pas a exercer son influence jusqu’au Cotentin, déjà débordé lui-même par une invasion viking sur le territoire breton. En 933, le duc Guillaume Longue-Épée conquiert, avec l’Avranchin, le Cotentin et les îles Anglo-Normandes au détriment d’Incon et de ses Vikings de Bretagne. 60 voiles menée par le roi danois Harald, déchu par son fils et chassé de ses terres, y débarque et Harald s’installe dans le Cotentin avec le consentement de Guillaume Longue-Épée.

Il établit sa résidence à Cherbourg jusqu’à retrouver son trône. C’est à cette époque qu’une première église ainsi que des fortifications sont construites à Cherbourg. La toponymie locale montre l’empreinte colonisatrice de ces Scandinaves qui se complète par la constitution de grandes baronnies locales, avec Néel de Saint-Sauveur, et les Bertran de Bricquebec. Cependant, les traces recherchées lors de cette étude sont celles des Vikings danois. La trace des Norvégiens-Gaëls en Cotentin se révélerait d’ailleurs plus probante. Cotentin considéré comme  une région excentrique du duché de Normandie . Alors que la situation se présente bien pour les Anglais, Néel Ier de Saint-Sauveur intervient de façon énergique et décisive.