Sur les traces des animaux PDF

Cet article est une ébauche concernant la mythologie et l’anthropologie. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Sur les traces des animaux PDF pratique : Quelles sources sont attendues ?


Amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères, vous trouverez dans ce guide illustré plus de 60 animaux répertoriés par fiches signalétiques détaillant leur habitat, leur comportement, leurs caractéristiques morphologiques, et leurs traces distinctives : plumes, poils, nids, terriers, pelotes, marqués au sol, etc. Ainsi, grâce à cette encyclopédie de poche, aussi facile à glisser dans son sac à dos pour des balades qu’agréable à consulter chez soi, vous découvrirez les richesses d’une faune captivante et identifierez facilement les animaux par la multitude de signes qu’ils laissent. Un carnet en fin d’ouvrage vous permettra de conserver vos propres observations et croquis lors de vos promenades.

Le symbolisme des animaux concerne les animaux dans leur capacité à désigner, à signifier, voire à exercer une influence en tant que symbole. Animaux réels ou fictifs: la licorne, le phénix relèvent de l’imaginaire. Animaux présents ou disparus: le mammouth n’existe plus. Animaux vivant sur la terre, dans l’eau, dans les airs.

Animaux sacrés, tabous ou profanes: le porc est tabou chez le juif ou le musulman. Les animaux, même symboliques, forment système, par exemple sur le mode de la sympathie ou de l’antipathie. Pour saisir le symbolisme d’un animal, il est souvent pertinent de noter les correspondances établies ou les synesthésies ressenties. La chasteté, la virginité, la vertu, l’éloquence. La douceur, l’innocence, la sensibilité, la vigilance, la timidité et l’amitié.

Au Moyen Âge, en Europe : le Diable. En France : selon les régions, la malchance et le mal et sinon la protection contre le mauvais œil. La magie, l’escroquerie, la manipulation et la tromperie. La force, le cycle vie-mort-renaissance, la protection du savoir, l’intelligence, la patience et la discrétion.

La grâce, la pureté, l’amour, la beauté, le rêve, l’élégance et la douceur. L’approvisionnement, la prévoyance, l’agilité, la vivacité et l’indépendance. La sagesse, la mémoire, la longévité, l’intelligence. Le travail minutieux et collectif, la patience. En Chine : Le yang et la violence.

Chez les romains : Mort prochaine, la magie noire, et la sorcellerie. Le mal, la mort, la méchanceté, l’obscurité. La peur, la renaissance et l’équilibre. Le maître, le guide, la famille, l’instinct. La féminité, la joie et l’amusement.

Le secret, la perception, la vue, et le mystère. Le chaos et la destruction puis la renaissance, l’obscurité et les ténèbres. La foi et la confiance, l’innocence. La réputation, la confiance en soi. La sagesse, l’intelligence et la patience. Le camouflage, la malignité, la ruse et l’intelligence. La transmutation, la tentation, le mal, le péché, le cycle vie-mort-renaissance.