Ubuntu : La Distribution Linux facile à utiliser PDF

Cet article recense par ordre alphabétique un certain nombre de distributions Linux. Certaines distributions sortent plus particulièrement du lot par leur ancienneté, leur rôle historique ou leur succès. Debian  distribution non commerciale régie par le contrat social Debian. Elle se distingue ubuntu : La Distribution Linux facile à utiliser PDF le très grand nombre d’architectures soutenues et, de ce fait, par son cycle de développement relativement long, entraînant la stabilité des versions.


Que vous soyez ou non habitué à un système MS-Windows, Ubuntu allie la puissance et la fiabilité du logiciel libre à une convivialité hors pair. Système d’exploitation libre et gratuit, la richesse de ses applications en faire l’une des distributions Linux favorites du grand public, avec l’indispensable arsenal bureautique : OpenOffice.org, Mozilla Firefox pour le Web et Thunderbird pour le mail, Evolution pour le groupware, Gimp pour la retouche photo, en passant par les jeux, la vidéo et le son, jusqu’aux outils d’administration. Cet ouvrage s’adresse aux utilisateurs souhaitant passer à Linux facilement et retrouver leurs applications en libre et gratuit, aux utilisateurs Windows voulant une distribution performante pour la reconnaissance matérielle, aux professionnels souhaitant découvrir un environnement de travail sous Linux.

Gentoo  distribution qui se différencie par sa gestion des paquetages à la manière des ports BSD. Ce mode de gestion des paquetages compile le code-source directement sur la machine de l’utilisateur. Face aux communautés de développeurs-utilisateurs émergent des communautés de simples utilisateurs, très actifs et prompts à s’entraider. SUSE  version libre et communautaire de SUSE Linux Enterprise. Fedora  version communautaire de Red Hat.

Les distributions Linux sont très nombreuses, d’autant plus qu’il est facile à partir d’une distribution d’en créer une nouvelle. Des variantes ou adaptations sont aussi créées indépendamment de la distribution d’origine sur laquelle elles sont basées : certaines devenant des distributions à part entière évoluant séparément, d’autres continuant à maintenir un lien plus ou moins étroit avec la distribution dont elles sont issues. Arch Linux qui intègre le gestionnaire de frs, ainsi que de machines virtuelles, exploitées sous UCS. UCS est également compatible avec les fonctions fournies par Microsoft Active Directory pour l’adminenêtre Openbox. ASPLinux  distribution Linux dérivée de Red Hat compatible avec la langue Russe et d’autres langues Cyrillique. Ubuntu, distribution elle-même basée sur Debian.

Baltix est conçue pour un usage par des néophytes. BLAG  une des distributions recommandées par le projet GNU et Richard Stallman. Fedora, sa dernière version, BLAG 140k ou BLAG 140000, est basée sur Fedora 14. Caixa Mágica distribution faite pour un ultra-portable appelé l’ordinateur « Magellan ». Calculate Linux  basée sur Gentoo mais proposant des paquets binaires et une solution client-serveur prête à l’emploi. Elle inclut les utilitaires Calculate spécialement conçus pour configurer, assembler et installer le système.