Un engagement pour la recherche environnementale : Du Cemagref à Irstea PDF

Les très un engagement pour la recherche environnementale : Du Cemagref à Irstea PDF bois morts ne gèlent pas à cœur. Pour cette raison, ils abritent des espèces particulières.


La modélisation mathématique des flux d’air sur un tronc garni de champignons de ce type laisse penser qu’ils contribuent significativement à augmenter la résistance au vent des  chandelles  de bois mort dont ils se nourrissent. La taille  en têtard  est aussi un moyen d’entretenir longtemps un processus de sénescence qui serait abrégé par la chute du saule, ou sa casse, si on l’avait laissé pousser en  haut-jet . Les écorces à demi décollées constituent une niche écologique ou un abri pour de nombreuses espèces d’invertébrés : ici, deux papillons de nuit cachés sous l’écorce. Un arbre tombé sert ici de support à un essaim d’abeilles. Le tronc d’un arbre abattu par le vent, près d’une zone passante, a été  mis en sécurité  et conservé. Il a été sculpté par un artiste.

Ces collégiennes anglaises ont préféré s’asseoir sur cette sculpture, plutôt qu’utiliser les nombreux bancs installés à proximité. Ce tronc n’est pas colonisé par les organismes saproxylophages comme il le serait sans la présence presque constante du public. Ils offrent un terrain de départ aux semis naturels. Gérer, restaurer la ressource en vieux-bois et bois mort ?