Un monde nouveau en manque d’Amérique PDF

En un monde nouveau en manque d’Amérique PDF de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.


Le monde nouveau qui émerge sera-t-il marqué par un effacement progressif, sinon un retrait, des États-Unis, fatigués des guerres d’Irak et d’Afghanistan, et ce au profit de puissances nouvelles, non occidentales et, pour la plupart, situées en Asie ?

Cet effacement est-il souhaitable ? N’est-il pas annonciateur de bouleversements d’une autre magnitude, comme l’histoire semble l’enseigner ? 
Que faut-il alors craindre le plus : vivre avec l’Amérique et dans son ombre ou bien sans elle et en manque d’Amérique ? L’avenir et la paix du monde ne commandent-ils pas que les États-Unis assument de nouveau leur leadership ?

C’est à ces questions essentielles pour notre sécurité que ce livre essaie de répondre, en analysant notamment les défis auxquels Barack Obama est confronté dans le cours de son second mandat et en proposant une réflexion tonique et topique sur la nouvelle donne géopolitique.

Auteur de plus d’une douzaine de livres en anglais, Simon Serfaty est professeur de politique étrangère américaine à l’Université Old Dominion à Norfolk (Virginie) et titulaire émérite de la chaire Zbigniew Brzezinski en géostratégie au Center for Strategic and International Studies (CSIS), à Washington. 

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne.