Un Rêve pour la VIE PDF

Chaque semaine, un Rêve pour la VIE PDF lecture du monde tout en relief. Après la lecture d’un roman, Laetitia Vançon, photographe, a mis le cap sur les Hébrides, âpre archipel situé dans le nord-ouest de l’Écosse.


La maladie d’un enfant est une totale injustice. Le mal s’abat sans raison. Et cela n’arrive  » pas qu’aux autres « … Pourquoi frapper un petit être innocent qui ne demande qu’à vivre ? Ce malheur touche chaque jour des familles tout entières. Arc-En-Ciel est une association d’espoir. Depuis 15 ans, elle œuvre en faveur des enfants gravement malades. Chaque jour, elle construit une passerelle vers le monde des rêves. Chaque jour, elle accueille les familles et leur offre des bras réconfortants, des sourires amicaux, une écoute bienveillante. L’enfant réalise son rêve… Il s’échappe un instant de l’univers hospitalier, un merveilleux souffle d’air pur régénère ses sens, lui redonne le goût de l’espérance, l’envie de se battre et vivre de nouveau ! Quand la maladie menace le présent et l’avenir, les enfants ont besoin de se raccrocher à un but, un projet, à ce qu’ils voudraient faire ou voir. En leur apportant cette part de rêve, Arc-En-Ciel offre des moments précieux pour mieux faire face au réel. Parce que le rêve illumine les yeux éteints des enfants… Parce que l’espoir peut être le meilleur des médicaments… Il y a la grande Famille Arc-En-Ciel. Offrons du bonheur aux enfants malades, réalisons leurs rêves !

Le mouvement de repli des sociétés entraîne un désastre humanitaire. Réaffirmer le droit et le devoir d’hospitalité semble indispensable. Qu’il est long, le chemin de la démocratie ! Doué pour les déplacements géographiques, ce canidé, qui avait été exterminé en France dans les années 1930, fait son retour dans l’Hexagone, dès 1992, via le Mercantour. Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi jeune que votre confiance en vous-même.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif. Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard. La vraie jeunesse ne s’use pas. Tout ce qui est vrai reste là.

Quand la vérité est belle, rien ne ternit son miroir. Là ou il n’y a pas d’autrefois. La vieille femme grincheuse QUE VOIS-TU, TOI QUI ME SOIGNES, QUE VOIS-TU ? QUAND TU ME REGARDES, QUE PENSES-TU ? Le bain et les repas pour occuper la longue journée grise. C’est ça que tu penses, c’est ça que tu vois ?

Alors ouvre les yeux, ce n’est pas moi. Des frères et des soeurs qui s’aiment entre eux. Rêvant que bientôt, elle rencontrera un fiancé. Au souvenir des voeux que j’ai fait ce jour-la. Qui a besoin de moi pour lui construire une maison. Nous sommes liés l’un a l’autre par des liens qui dureront. Quarante ans, bientôt il ne sera plus là.

Mais mon homme est à mes côtes qui veille sur moi. Me revoilà avec des enfants, moi et mon bien-aimé. Voici les jours noirs, mon mari meurt. Et je pense aux années et à l’amour que J’ai connus.

Mon corps s’en va, la grâce et la force m’abandonnent. Et il y a maintenant une pierre la ou jadis j’eus un coeur. Dont le vieux coeur se gonfle sans relâche. Et à nouveau je sens ma vie et j’aime. Alors ouvre les yeux, toi qui me soignes et regarde.

Non la vieille femme grincheuse regarde mieux, tu me verras ! Ce poème a été retrouvé dans les affaires d’une vieille dame Irlandaise après sa mort. La vie est une chance, saisis-la. La vie est une béatitude, savoure-la.

La vie est un défi, fais-lui face. La vie est un devoir, accomplis-le. La vie est précieuse, prends-en soin. La vie est une richesse, conserve-la. La vie est un mystère, perce-le.

La vie est un hymne, chante-le. La vie est un combat, accepte-le. La vie est une tragédie, assume-la. La vie est une aventure, ose-la. La vie est un bonheur, mérite-le.

La vie est la vie, défends-la. Touche une bûche prête à se consumer pour te réchauffer. Mais qui tombe en poussière faute d’usage. Comme des gouttes d’eau sur la toile cirée. Que celui qui ne peut en donner aux autres. Si peu de place pour être heureux.